Un Printemps à Groix

Récit d'un séjour ensoleillé et chaleureux

À Groix, l’hiver s’en va doucement pour laisser place à la fraîcheur printanière. Les plantes s’accoutrent d’un vert éclatant tandis que les fleurs bourgeonnent sur les sentiers, devant les maisons et dans les jardins.

Balades et découvertes des villages

Avec ses 15km² et son relief plat, l’île de Groix est un véritable paradis de la balade ! Les températures étant favorables, on se prend vite à parcourir des distances estimables d’un point à un autre. Profitant de la douceur du lever de soleil pour démarrer la journée, il nous faudra deux heures de marche pour suivre les chemins côtiers entre le Port Tudy et le phare de Pen Men…

A vélo, on pourra toutefois parcourir de plus longues distances. Depuis le village de Kerlard – où on aura au préalable savouré une galette au lard des thoniers* à l’Écurie –, on pourra poursuivre notre route en passant par des chemins boisés, parfois arides, tout en longeant la côte sauvage pour aboutir au Trou de l’Enfer.

*Le lard des thoniers est une spécialité de Groix, on peut en acheter au boucher du Bourg.

Notre prochaine destination : le village de Locmaria. Nous passerons par le château d’eau sans manquer le Parc a bout, porte-étendard de l’île de Groix. Ce concept unique au monde de parcs d’aventures acrobatiques, créé par d’anciens mateloteurs expérimentés sous le nom de Chien Noir®, est un passage obligatoire. Au moins pour voir.

La saison démarre pour les commerçants

Mais le printemps à Groix, c’est aussi le moment de profiter des terrasse ensoleillées ! Beaucoup d’établissements démarrent leur saison et permettent alors de profiter de leurs jolies vues. Arrivés au village de Locmaria, nous nous désaltérons avec une boisson rafraîchissante et et un café à Pop’s Tavern. Nous voguons ensuite dans ce charmant village labyrinthique, premier village à avoir vu le jour à Groix.

En fin de journée, après avoir visité des boutiques d’artisanat local dans le Bourg, c’est à la terrasse panoramique des Garçons du Port que notre balade aboutira. Ce bar restaurant, situé à mi-hauteur du Port Tudy, est réputé pour sa bonne ambiance. A l’intérieur s’y trouvent un baby-foot et un billard, l’occasion de se mesurer ainsi à ses amis ou sa famille !

Dîner au Bourg ou à Port Tudy

De retour à notre charmante chambre d’hôtes située près du Bourg, nous planifions le dîner. Les restaurants et crêperies sont établis principalement dans le Bourg et à Port Tudy. Ce soir-là, notre choix s’est alors porté sur la crêperie Chez Sandrine, située à proximité du Bourg. Sandrine nous a servi d’excellentes galettes de blé noir préparées à base de produits du terroir.

Et pour la deuxième partie de soirée me direz-vous ? Au début de la montée du Port-Tudy se trouvent deux pubs où Groisillons et visiteurs s’y rencontrent dans un cadre chaleureux et convivial. Le premier, Ty Beudeff, est une taverne authentique, véritable institution connue des marins du monde entier. Demandez à un ami marin, il connaîtra certainement l’endroit ! Chez son confrère, l’Auberge du Pêcheur, vous y trouverez deux bars ; l’un en terrasse et le second, un pub, à l’intérieur. La spécialité de la maison : les whiskys, les rhums arrangés et l’Irish coffee.

Une petite plage ?

Finalement, comme on pouvait l’espérer avec le microclimat insulaire de l’île de Groix, la beau temps a été au rendez-vous durant tout le séjour ! On aura ainsi pris plaisir à se prélasser un après-midi aux Grands Sables, la fameuse plage convexe qui se déplace au fil des années. Aussi, dans un cadre beaucoup plus paisible qu’en haute saison, nous avons vécu un véritable avant-goût de l’été. La blancheur du sable n’est pas une légende et la vue « infinie » des côtes bretonnes est absolument saisissante.

En définitive, le printemps à Groix c’est l’occasion de se ressourcer dans un cadre chaleureux, de profiter de paysages verdoyants et fleuris et de rencontrer les habitants à une période où ils sont le plus disponibles. Mais quelle que soit la saison, on apprécie la petite île de Groix pour sa juste valeur : un lieu riche et inspirant. Pour en savoir plus sur Groix, vous pouvez lire notre article sur l’Histoire de Groix.

1 commentaire

  1. Florence

    J’ai eu l’occasion de séjourner à Groix à deux reprises ; la première était durant la période estivale, où l’île était dynamique, les terrasses remplies de vacanciers et les plages regorgeaient de familles ! L’ambiance était très sympathique, assez familiale et les groisillions très accueillants.
    La seconde fois, je suis venue avec mon ami pour me détendre au printemps ; je nous retrouve tout à fait dans cet article ! Cette île est idéale pour décompresser, profiter du calme de la nature et se détacher du train-train quotidien! Assez pratique pour venir depuis Paris, un détour même de quelques jours vaut vraiment la peine ! Je recommande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *