Vacances sur l’île de Groix

Quand la belle saison s’installe sur l’île de Groix, les voyageurs débarquent du ferry pour venir profiter d’un bon bol d’air frais, d’un bon bol d’air pur et marin.

Quand la belle saison s’installe sur l’île de Groix, les voyageurs débarquent du ferry pour venir profiter d’un bon bol d’air frais, d’un bon bol d’air pur et marin.

Une île pour se revigorer

Le plaisir de cette île, c’est que même en haute saison, on ne cherche pas une place pour étaler sa serviette : les plages y sont grandes, vastes et permettent à chacun d’y trouver son petit coin de tranquillité. Mais attention, il faut savoir trouver les bons endroits ! Comme vous êtes là, je vais vous confier mes petits secrets d’habituée : la plage des grands sables est l’une de mes préférées pour une journée pique-nique en famille, un après-midi beach-volley entre amis ou tout simplement seul, pour apprécier le paysage (il faut le reconnaître, cette plage est unique). Pour les petits couples d’amoureux en revanche, je vous conseille de vous isoler en cherchant de petites criques, parfois pas faciles d’accès car à la dérobée, mais tellement tranquilles…! Vous pourrez jeter un coup d’oeil aux plages de l’île de Groix.

Au delà des plages, de son sable fin et de ses souvenirs, mon activité favorite en vacances à Groix, c’est les balades à pied. Sur les nombreux sentiers qui parcourent la deuxième île de Bretagne : il y a des chemins côtiers, pour faire le tour des plages et profiter de la vue, mais les des sentiers dans les terres, qui ont à mes yeux presque plus de charme ! Au printemps, fleuris, ils sont tout simplement splendides. En été, plus sauvages, ils sont propices aux doux instants, paisibles. On peut tout bonnement passer l’après-midi à arpenter les sentiers, faire une halte au Trou de l’Enfer pour prendre l’air (au sens propre du terme) et reprendre sa route jusqu’à Locmaria pour y siroter un petit verre devant le coucher de soleil.

Balades à vélo et sorties en mer

Si vous n’êtes pas trop « marche à pied », je vous conseille les balades à vélo. S’il faut être prudent en juillet-août, où les voitures sont plus nombreuses sur l’île aux Grenats, le vélo (électrique pour les moins sportifs d’entre nous) reste le moyen de transport le plus adéquat : pas de pollution (sonore et environnementale), rapide et excellent moyen pour faire un peu d’effort afin d’éliminer le beurre dont sont remplies les galettes bretonnes. Bilan écologique, psychologique et physiologique au top avec le vélo. Les loueurs de vélo sont principalement à Port Tudy, mais vous en trouverez également dans la montée vers le Bourg. Mon conseil une fois que vous avez loué votre vélo : faire un petit tour de l’île, ce qui va vous permettre de vous repérer très vite : le port, Locmaria, le Bourg, les différentes plages, Pen-Men…

Une dernière activité plaisir pour des vacances ? Louer un bateau, ou partir en balade en voilier. Le bateau, surtout sans moteur, c’est la décompression totale. C’est reposant, c’est vraiment une activité de vacances ; à part sur le canal de l’Ourcq à Paris, on n’en fait pas souvent !
On profite, on bronze, et on peut même sortir la canne à pêche pour régaler au dîner (courage!). Pour les sportifs, on a aussi du matériel nautique du côté de Port Mélite !

Une activité plus calme ?

Je vous ai présenté mes activités favorites « outdoor », mais je ne vous ai pas encore parlé des petits plaisirs plus subtils, plus tranquilles : les cafés en terrasse. Le petit déjeuner au soleil, c’est pour moi la définition même d’un début de journée de vacances réussi. La encore, j’ai mes adresses préférées, et le Café de la Jetée à Port Tudy est l’une d’entre elles ; sa terrasse est parfaitement exposée en matinée, idéale avec un petit livre ou le journal du jour. Les Groisillons étant des gens accueillants, ce petit moment est également un instant privilégié pour les discussions, avant la pagaille du service déjeuner.

Un dernier conseil ? « Last but not least » celui-là : assez dérobé sur le port, se trouve les Fumaisons. Une sorte de terrasse en hauteur, entièrement faite de bois, a été aménagée sur place. On peut y déguster des planches de poissons fumés, accompagnés d’un verre de vin, le tout avec une vue splendide. Moment coup de coeur, en particulier avant l’orage, lorsque le ciel est encombré de nuages noirs et qu’un rayon de soleil éclaire les coques des bateaux ; là, on est vraiment en Bretagne…